Go Back   Kalemasawaa Forum Non Arabic Forums Forum Franais

last 20 posts
! ( : * * - )                    ..: ( : . - )                    : ( : . - )                    ( : * * - )                    Ashera ..! ( : * * - )                    The Bible's buried secrets ( : * * - )                    : ( : * * - )                    ( : * * - )                    : ( : * * - )                    ( : * * - )                    ( : * * - )                    ( : * * - )                    : ( : * * - )                    : ! ( : * * - )                    ( : * * - )                    ... ! ( : pharmacist - Last Post : * * - )                    ( : - Last Post : - )                    ( : - Last Post : - )                    : ( : * * - )                    ( : * * - )

Reply
 
Thread Tools Display Modes
  Post Nr. 1  
Old 12.07.2011, 05:16
*   *'s Avatar

* *

______________

*   * is offline

Profile
ID: 2093
Join Date: 04.06.2011
Posts: 10.693  [ show ]
Reputation: 28434
Power: 3  
*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *
2.839 2.055
La Dernire Prophtie




Cest en fonction de leurs besoins que Dieu facilite les choses aux hommes; Il les rend plus accessibles au fur et mesure que leurs besoins augmentent. Lair, leau et le soleil sont ncessaires la survie humaine et cest pourquoi Dieu les a rendus disponibles tous. Mais le plus grand besoin de lhomme est celui de connatre son Crateur; et Dieu lui a rendu cette tche facile. Les preuves de lexistence de Dieu sont de natures diverses. Les choses de la cration sont, chacune sa faon, des preuves de lexistence de leur Crateur. Certaines preuves sont si videntes que le commun des mortels est capable dy voir luvre du Crateur, comme cest le cas pour le cycle de la vie et de la mort, par exemple. Dautres voient luvre du Crateur dans les thormes mathmatiques, les constantes universelles de la physique ou le dveloppement embryonnaire :


Certes, dans la cration des cieux et de la terre, dans lalternance de la nuit et du jour, il y a des signes pour les gens dous dintelligence (Coran 3:190)

Et comme pour lexistence de Dieu, les hommes ont besoin de preuves pour tablir la vracit des prophtes qui ont parl en Son nom. Mohammed (que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui), comme les autres prophtes avant lui, a soutenu quil tait un prophte de Dieu et, dans son cas, le dernier des prophtes envoys par Dieu. Les preuves le confirmant sont nombreuses. Certaines sont trs videntes tandis que dautres se rvlent lissue dune profonde rflexion.

Dieu dit, dans le Coran :

Ne suffit-il pas que ton Seigneur soit tmoin de toute chose? (Coran 41:53)

Le tmoignage de Dieu en soi est suffisant et se passe de preuves supplmentaires. Il se rvle par :

(a) Les rvlations quIl a faites aux prophtes prcdents, dans lesquelles la venue de Mohammed tait prophtise.

(b) Les actes de Dieu comme tels, cest--dire Ses signes et miracles par lesquels Il a soutenu la revendication de Mohammed.

Comment cela sest-il pass aux premiers jours de lislam? Comment les premiers croyants ont-ils t convaincus que Mohammed tait vritablement le prophte de Dieu?

La premire personne croire en la mission prophtique de Mohammed fut sa propre pouse, Khadija. Lorsquil revint chez lui tremblant de peur aprs avoir reu, pour la premire fois, la rvlation divine, il trouva rconfort auprs delle :

Jamais! Par Dieu, jamais Dieu ne te dshonoreras! Tu gardes de bonnes relations avec tes parents et amis, tu aides les pauvres et les misreux, tu sers gnreusement tes invits, et assiste ceux qui sont victimes de calamits.

Elle voyait en son mari un homme que jamais Dieu nhumilierait cause de ses nombreuses vertus, dont lhonntet, la justice et lassistance aux pauvres.

Son ami le plus proche, Abou Bakr, qui le connaissait depuis toujours et qui avait peu prs le mme ge que lui, a cru ds linstant o il a entendu de la bouche de Mohammed : Je suis le messager de Dieu , sans attendre de confirmation ultrieure, car le livre ouvert que constituait jusque-l la vie de son ami lui suffisait.

Une autre personne qui a rpondu son appel sur-le-champ fut Amr b. Abas a Soulami. Il raconte :

Avant lislam, je croyais que les gens taient dans lerreur et quils ne suivaient pas la bonne voie, car ils adoraient des idoles. Puis, jentendis parler dun homme qui prchait la Mecque, alors jallai le voir et je lui demandai : Qui es-tu? Il me rpondit : Je suis un prophte . Et moi de demander : Quest-ce quun prophte? Et lui de rpondre : Dieu ma envoy. Je lui demandai alors : Avec quoi ta-t-Il envoy? Il me rpondit : Jai t envoy pour unir les liens de parent, pour dtruire les idoles et pour proclamer lunicit de Dieu afin que rien ne Lui soit associ (dans ladoration). Je dis : Qui est avec toi ? Il me dit : Un homme libre et un esclave [faisant rfrence Abou Bakr et Bilal, un esclave qui avait embrass lislam]. Je dis enfin : Jai lintention de te suivre.


Dimad tait un gurisseur du dsert qui intervenait surtout dans les cas de maladies mentales. Lors dune de ses visites la Mecque, il entendit des Mecquois affirmer que Mohammed tait fou! Confiant en ses capacits, il se dit en lui-mme : Si jarrive rencontrer cet homme, peut-tre Dieu le gurira-t-Il par mon intermdiaire. Dimad rencontra le Prophte et lui dit : Mohammed, je suis capable de protger celui qui souffre dune maladie mentale ou qui est victime de sorcellerie, et Dieu gurit qui Il veut par mon intermdiaire. Souhaites-tu tre guri? Le Prophte (que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui) rpondit en commenant par les paroles quil utilisait habituellement au dbut de ses sermons :

Toutes les louanges et tous les remerciements sont pour Dieu. Nous Le louons et nous implorons Son aide. Celui que Dieu guide, nul ne peut lgarer; et celui quIl laisse sgarer, nul ne peut le guider. Jatteste que nul ne mrite dtre ador en dehors de Dieu; Il est Unique, Il na aucun associ, et Mohammed est Son serviteur et messager.

Dimad, saisi par la beaut de ces paroles, lui demanda de les rpter, puis il dit : Jai entendu les paroles des devins, des sorciers et des potes, mais jamais je nai entendu de telles paroles; elles atteignent les profondeurs des ocans. Donne-moi ta main afin que je te prte serment dallgeance.

Aprs que Gabriel et transmis la premire rvlation au Prophte, son pouse Khadija lamena voir son vieux cousin, Waraqa bin Nawfal, un rudit chrtien, afin de discuter de ce qui venait de se produire. Waraqa reconnut Mohammed, car il avait lu dans la Bible les prophties qui faisaient rfrence lui, et il confirma :

Il sagit du mme Gardien des Secrets qui vint voir Mose.

Le visage dune personne se rvle souvent tre une fentre sur son me. Abdoullah bin Salam, chef des rabbins de Mdine, lpoque, regarda Mohammed, lorsque ce dernier arriva Mdine, et sexclama :

Ds le moment o je vis son visage, je sus que ce ntait pas le visage dun menteur!

Nombreux sont ceux, dans lentourage du Prophte, qui bien quils nacceptrent pas lislam, ne doutrent jamais de son caractre vridique; pour la plupart, ils refusrent dembrasser lislam pour des raisons diverses. Son oncle Abou Talib lassista toute sa vie durant, reconnut la sincrit de Mohammed, mais refusa toujours dabandonner la religion de ses anctres car il avait honte de renier son hritage et prfrait ne pas compromettre son statut social.



suivre >>>>>>>>>>




 

: La Dernire Prophtie     -||-     :     -||-     : * *






Signature of * *


3:8

.












.



Reply With Quote
  Post Nr. 2  
Old 15.07.2011, 03:55
*   *'s Avatar

* *

______________

*   * is offline

Profile
ID: 2093
Join Date: 04.06.2011
Posts: 10.693  [ show ]
Reputation: 28434
Power: 3  
*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *
2.839 2.055

Au nom d ' Allah le tout miscordieux


Comme nous lavons mentionn plus tt, Mohammed (psl) a dclar : Je suis le messager de Dieu . Soit il a dit la vrit, soit il a (menti). Nous commencerons par la deuxime supposition et nous tudierons les ides reues et les questions souleves par les sceptiques passs et prsents. Lorsquelles auront toutes t logiquement rfutes, il ne restera plus que la dernire possibilit, cest--dire quil a dit la vrit. Nous verrons galement ce que le Coran dit ce sujet.

Était-il (un menteur)?

Est-il possible pour un menteur de prtendre, sur une priode de 23 ans, et avec une certitude inbranlable, quil est un prophte au mme titre quAbraham, Mose et Jsus, quil ny aura aucun autre prophte aprs lui et que lÉcriture avec laquelle il a t envoy demeurera un miracle jusqu la fin des temps?

Tout menteur finit par faillir, un moment ou lautre, que ce soit avec un ami ou avec des membres de sa famille, il finit toujours par commettre une erreur. Son message, transmis sur une priode de deux dcennies, se contredira loccasion. Pourtant, il est mentionn dans lÉcriture mme quil a transmise que cette dernire est dpourvue de contradictions; son message est demeur cohrent et constant pendant toute la dure de sa mission, et alors mme quil se trouvait, un jour, au cur dune bataille, il a rpt et maintenu quil tait prophte.

Lhistoire de sa vie est un livre ouvert qui a t prserv et qui est accessible quiconque souhaite le lire. Avant lislam, il tait connu, parmi son peuple, comme un homme digne de confiance, honnte, intgre, qui ne mentait jamais. Cest pour cette raison quon lavait surnomm al-Amine ( le digne de confiance). Il dtestait le mensonge et mettait les gens en garde contre cette mauvaise habitude. Lui aurait-il t possible de mentir de faon constante 23 ans durant, de profrer un mensonge qui allait faire de lui un paria, alors quil tait connu pour ne jamais avoir menti, ne fut-ce quune seule fois? Voil qui va lencontre de la psychologie de tout fieff menteur.

Pourquoi une personne mentirait-elle en revendiquant la prophtie? La rponse pourrait tre :

1) La soif de clbrit, de gloire, de fortune et de statut social.

2) Le dsir de progrs moral.

Mohammed (psl) a-t-il revendiqu la prophtie pour obtenir la clbrit, la gloire et un statut social lev? Nous allons voir que cest justement le contraire qui sest produit. Avant la prophtie, Mohammed (psl) jouissait dun statut enviable tous les gards. Il tait issu dune des tribus et dune des familles les plus nobles, et il tait connu de tous pour son honntet et sa sincrit. Aprs avoir commenc prcher, il est devenu un paria. Durant treize ans, la Mecque, lui et ses compagnons ont subi de graves tortures (dont plusieurs sont morts), ont t humilis, sanctionns et ostraciss.

Il y avait plusieurs autres faons, lpoque, de sattirer la gloire dans ce genre de socit, la bravoure et la posie en faisant partie. Si Mohammed (psl)avait prtendu avoir lui-mme rdig le Coran, cela aurait suffit pour que son nom et sa posie soient gravs dans lor et suspendus dans la Kaaba jusqu la fin des temps, et il aurait t consacr par tous. Mais la ralit fut tout autre, car il a rpt quil ntait pas lauteur de cette rvlation, quelle provenait de Dieu, ce qui lui a valu dtre ridiculis, tant son poque que de nos jours.

Le Prophte (que la paix et les bndictions de Dieu soient sur lui) tait lpoux dune riche commerante et il jouissait dun certain confort matriel. Mais aprs le dbut de sa mission prophtique, il est devenu lun des hommes les plus pauvres de son peuple. Des jours entiers scoulaient sans quun feu ne soit allum, chez lui, pour cuire des aliments, et une fois, la faim le poussa se rendre la mosque, o il esprait trouver quelque chose manger.

Les leaders de la Mecque, lpoque, lui avaient offert les plus grandes richesses pour quil cesse de prcher son message. Mais pour toute rponse, il leur avait rcit les versets 1 38 de la sourate foussilat (41) du Coran, dont voici quelques extraits :

Certes, ceux qui disent : Notre Seigneur est Dieu et qui se tiennent sur le droit chemin, les anges descendent sur eux et (leur) disent : Ne craignez rien et ne vous affligez pas; mais recevez la bonne nouvelle du Paradis qui vous est promis. Nous sommes vos allis (et protecteurs) en ce monde et dans lau-del. L, vous obtiendrez (tout) ce que votre me dsire et (tout) ce que vous rclamerez. Un lieu daccueil du Pardonneur, du Tout Misricordieux. Et qui tient meilleur langage que celui qui appelle [les autres] vers le Seigneur, fait le bien et dit : Certes, je suis du nombre des musulmans (soumis Dieu) ? La bonne action et la mauvaise ne sont pas gales. Repousse le mal par ce qui est meilleur, et voil que celui qui te traitait en ennemi (devient) un ami intime. Mais [ce privilge] nest donn qu ceux qui sont patients et ceux qui ont reu une grce immense. (le saint-Coran 41:30-35)

Quant ceux qui affirment que Mohammed(psl) a menti et prtendu tre prophte dans lespoir dinstaurer une rforme morale et religieuse dans une socit pleine de vices et de corruption, cet argument ne tient pas la route, car comment peut-on esprer rformer moralement une socit en commenant par un mensonge? Si Mohammed(psl) tait si dsireux de prcher de bonnes valeurs morales et ladoration dun Dieu unique, tout en y adhrant lui-mme, aurait-il pu se mentir lui-mme durant tout ce temps? Si nous rpondons quil est impossible de se mentir et de se conformer ses propres mensonges durant une aussi longue priode sans jamais se contredire, alors cest quil ne pouvait que dire la vrit. Et la seule autre possibilit est quil tait (fou)




suivre >>>>>>>>>>








Reply With Quote
  Post Nr. 3  
Old 17.07.2011, 00:50
*   *'s Avatar

* *

______________

*   * is offline

Profile
ID: 2093
Join Date: 04.06.2011
Posts: 10.693  [ show ]
Reputation: 28434
Power: 3  
*   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *   *
2.839 2.055
Default

Au nom d ' Allah le tout miscordieux


Était-il ( fou )?




Quiconque a eu affaire des gens souffrant de maladie mentale sait que ces derniers prsentent des symptmes qui ne peuvent chapper autrui. Mohammed(psl) na jamais prsent de symptmes de folie aucun moment de sa vie. Ni ses amis ni ses pouses, ni aucun des membres de sa famille ne la jamais souponn de souffrir dune telle maladie. Quant aux effets physiques dont souffrait le Prophte durant les pisodes de rvlation (comme la transpiration soudaine), ils taient dus lintensit du moment quil vivait chaque fois quune partie du message lui tait transmise et non pas un problme dpilepsie ou de trouble mental, comme certains lont prtendu.

Bien au contraire, Mohammed(psl) a prch son message sur une longue priode et a apport une Loi complte inconnue des anciens Arabes. Sil avait t (fou), cela serait apparu vident aux personnes de son entourage, un moment ou lautre de la priode de vingt-trois ans durant laquelle il a prch son message. Quand, dans lhistoire de lhumanit, un fou a-t-il prch pendant dix ans ladoration dun Dieu unique, dont trois annes passes en exil (avec ses fidles) avant de devenir, plus tard, le dirigeant de son pays? Quel fou a dj gagn le cur des gens qui le rencontraient, de mme que le respect de ses ennemis?

De plus, ses deux amis intimes, Abou Bakr et Omar, taient connus pour leur noblesse, leurs comptences diverses et leur discernement. Et pourtant, ils taient prts sacrifier nimporte quoi au nom de cette religion apporte par Mohammed(psl). Une fois, Abou Bakr lui apporta tous ses biens matriels; le Prophte lui demanda ce quil avait laiss aux membres de sa famille, et Abou Bakr rpondit : Je leur ai laiss Dieu et Son messager!

Ce mme Abou Bakr, marchand de profession, aprs avoir t lu leader des Arabes suite la mort du Prophte Mohammed(psl), ne dpensait que deux dirhams quotidiennement pour subvenir ses besoins et ceux de sa famille.

Omar devint leader dArabie aprs Abou Bakr; il conquit la Syrie , lÉgypte, et les empires romain et persan. Il tait connu pour sa scrupuleuse justice. Comment peut-on suggrer que ces personnes suivaient un individu mentalement drang?

Dans le saint- Coran, Dieu fait une suggestion au peuple de Mohammed(psl) : que, devant Dieu, sans ides prconues ni parti pris, ils en discutent avec une autre personne ou y rflchissent seuls : ce prophte nest pas fou, il est aussi quilibr aujourdhui quil la toujours t depuis quarante ans que vous le connaissez.

Dis-leur, ( Mohammed) : Je ne vous exhorte qu une chose : que pour Dieu, vous vous leviez, seuls ou par deux, et que vous rflchissiez Votre compagnon nest nullement possd; il nest l que pour vous mettre en garde contre un terrible chtiment. (saint-Coran 34:46)

Les Mecquois dalors rejetrent cette invitation par pure partisannerie tribale. Encore de nos jours, de nombreuses personnes refusent de reconnatre Mohammed(psl) comme prophte uniquement parce quil tait arabe, et ils se valorisent leurs propres yeux en disant quil devait tre fou ou alors quil uvrait pour le diable. Leur haine des Arabes se traduit par leur rejet de Mohammed(psl) comme prophte, bien que Dieu ait dit :

Il est plutt venu avec la Vrit et il a confirm les messagers (layant prcd). (saint-Coran 37:37)

Les Arabes paens connaissaient trs bien Mohammed(psl), mais cela ne les a pas empchs de laccuser de folie, car ils considraient cette nouvelle religion comme un sacrilge qui allait lencontre des traditions de leurs anctres.

Et quand Nos rvlations leur sont rcites en termes clairs, ils disent : Voil un homme qui cherche vous dtourner de ce quadoraient vos anctres . Et ils disent (encore) : [Ce Coran] nest quun mensonge invent. Et ceux qui ne croient pas disent de la vrit, lorsquelle leur parvient : Cest tout simplement de la magie . Mais Nous ne leur avons pas donn de livres, quils tudient, pas plus que Nous ne leur avons envoy [dautres messagers], avant toi, pour les avertir. Dautres peuples, avant eux, ont galement ni [la vrit], peuples qui Nous avions donn dix fois plus de biens [quaux Mecquois]; et pourtant, lorsquils rejetrent Mes messagers, combien (terrible) fut Ma rprobation! (saint-Coran 34:43-45)




Était-il un pote?




Dans le saint -Coran, Dieu mentionne leur accusation et y rpond :

Ou bien ils disent : Cest un pote! Attendons que la mort vienne le surprendre. Dis-leur : Et bien attendez! Jattendrai aussi de mon ct. Est-ce leur raison qui leur suggre cela? Ou serait-ce quils transgressent toutes limites ? Ou bien disent-ils: Il la lui-mme invent ? Non en ralit, ils ne croient pas. (saint-Coran 52:30-33)

Dieu dcrit les potes de lpoque afin dtablir une comparaison entre eux et le Prophte :

Et quant aux potes, ce sont les gars qui les suivent. Ne vois-tu pas quils errent distraitement dans chaque valle et quils disent ce quils ne font point? À lexception de ceux qui croient et font de bonnes uvres, qui invoquent souvent Dieu et qui ne se dfendent que lorsquils ont t injustement lss. Ceux qui commettent des injustices verront bientt quelle sera leur funeste destination dernire. (saint-Coran 26:224-227)

Les potes arabes taient les plus loigns de la vrit; dans leurs pomes, ils parlaient de vin, de femmes, de guerre et de passe-temps, contrairement au Prophte, qui invitait aux bonnes manires, servir Dieu et venir en aide aux pauvres. Le Prophte tait le premier suivre ses propres enseignements, contrairement aux potes de lpoque et aux philosophes daujourdhui.

Le saint- Coran que rcitait le Prophte tait, au niveau du style, diffrent de la posie de lpoque. Les Arabes observaient des rgles trs strictes relativement au rythme, aux rimes, au nombre de pieds et la terminaison de chaque vers. Le Coran, quant lui, ne suivait aucune des rgles connues lpoque, tout en surpassant en beaut et en style tous les genres de textes jamais entendus par les Arabes jusque-l. Dailleurs, certains devinrent musulmans simplement aprs avoir entendu quelques versets du Coran car en connaisseurs, ils savaient quun texte aussi beau ne pouvait avoir t conu par un tre humain.

Par ailleurs, Mohammed( psl)ntait pas connu pour avoir dj compos des pomes, ni avant ni aprs lislam. En fait, il naimait pas du tout la posie. Ses paroles, qui ont t soigneusement prserves sous forme de hadiths (recueils de ses actes et de ses dclarations) sont de style trs diffrent de celui du saint- Coran. Enfin, les annales de la posie arabe ne contiennent aucune strophe de la main de Mohammed(psl).




Était-il un sorcier?




Le prophte Mohammed(psl) na jamais appris la sorcellerie et ne la donc jamais pratique. Au contraire, il en a maintes reprises condamn la pratique et il a enseign ses fidles la faon de se protger contre elle.

Les sorciers entretiennent des liens troits avec les diables. Leur association avec eux leur permet de tromper les gens. Les diables propagent des mensonges, des pchs, des obscnits, des actes immoraux et ils font tout en leur pouvoir pour dtruire les familles. Le saint-Coran mentionne ceux vers qui les diables descendent :

Vous apprendrai-Je vers qui les diables descendent? Ils descendent vers tout menteur et tout pcheur, loreille de qui ils colportent ce quils ont pu entendre; mais la plupart sont de (vritables) menteurs. (saint-Coran 26:221-223)

Le prophte Mohammed (psl)tait connu comme un homme intgre et fidle sa parole qui, de lavis de tous, navait jamais menti. Il invitait les gens acqurir de bonnes valeurs morales et raffiner leurs manires. Aucun sorcier, dans lhistoire de lhumanit, na jamais apport une criture comme le Coran ou une Loi comme celle quil a transmise.



















Reply With Quote
Reply

Bookmarks

Tags
dernire, prophtie


Currently Active Users Viewing This Thread: 1 (0 members and 1 guests)
 
Thread Tools
Display Modes

Posting Rules
You may not post new threads
You may not post replies
You may not post attachments
You may not edit your posts

BB code is On
Smilies are On
[IMG] code is On
HTML code is Off

Forum Jump





The best screen resolution is 1024x768